Biographie de Mathieu Charrois



C’est en 2004 que Mathieu a découvert la percussion africaine.  Il a débuté en suivant des cours auprès de Sadio Sissokho, avec qui il joue encore aujourd’hui dans le groupe Mafrica et Nankama. Mathieu est aussi membre de la troupe Kambeon de l'école Afrique en Mouvement, à titre de percussionniste.Mathieu a été reçus plusieurs formations par des maîtres comme Mamady Keita et Famoudou Konaté .  En janvier 2008, il a passé un mois en Guinée pour un  stage intensif de percussion avec Mamady Keita, Koumbanang Condé et Sékou Keita . Parallèlement au djembé, Mathieu s’est également intéressé à la conga. C’est d’abord auprès de Kiko Osorio, percussionniste cubain vivant à Montréal, qu’il a été initié aux rythmes afro-cubains. Par la suite, il a suivi des cours privés à la Havane auprès de plusieurs percussionnistes professionnels.

 Apprendre à faire des improvisations est un travail personnel que l'on peut enrichir à l'aide d'exercices.  Étant moi-même autodidacte, j'ai développé une façon d'enseigner qui aide les élèves à devenir autonomes et qui leur permet d'apprendre sans avoir besoin de connaître le solfège. 


 
Mamady Keita et moi


 
Koumgbanan Condé et moi


 
Sékou Keita et moi



Aimee Kassi et moi 



Senaya et moi